Le contenu vidéo est incontestablement roi aux yeux de la nouvelle génération ! Cela a inévitablement poussé les entreprises B2C à en produire. Néanmoins les entreprises B2B et recruteurs sont très peu à avoir sauté le pas du contenu vidéo. Le feront-ils dans le futur ? C’est ce que l’application Meemo a parié !

Les formats de contenus sont de plus en plus variés en raison des compétences graphiques qui se sont démocratisées à une vitesse impressionnantes ces dernières années. En effet, les outils d’éditions du contenu destiné à être publié sur les réseaux sociaux se démultiplient chaque année. Ces outils n’ont jamais été aussi nombreux et à la portée des néophytes d’édition graphique dans le passé. 

Par conséquent, les codes de communication évoluent également. C’est-à-dire, si l’attention d’un internaute était automatiquement captée avec un GIF il y’a 5 ou 6 ans, ce n’est plus forcément le cas aujourd’hui. Les moyens pour toucher une audience ciblée ne cessent de se spécifier. De nos jours, le format actuel le plus performant sur les réseaux est incontestablement la vidéo.              

Fort de ce constat, les trois français Anthony Retailleau, Romain Belhaire et Sébastien Abbal ont décidé de lancer l’application Meemo, le réseau social professionnel 100% vidéo.            

Meemo, le réseau social professionnel 100% vidéo

Meemo est disponible depuis ce lundi 23 mars en téléchargement gratuit sur l’App Store et Google Play. L’application se présente avec un design très proche de celui de TikTok le réseau social vidéo à la mode chez les adolescents et la deuxième application sociale la plus téléchargée dans le monde en 2020.

Meemo

Meemo offre, finalement, un nouveau canal aux entreprises qui souhaitent communiquer professionnellement et plus spécifiquement avec la nouvelle génération ou les adeptes du format vidéo.          

Neuf chiffres sur la consommation vidéo en 2020

infographie-consommation-vidéo-2020

En 2021, 82% du trafic internet global sera représenté par la vidéo (CISCO).

La vidéo sociale génère 1200 % plus de partages que le texte et les images combinés (Brightcove).

Les personnes passent 5 fois plus de temps devant une vidéo Facebook que devant du contenu statique (Facebook).      

10 milliards de vidéos sont regardées sur Snapchat tous les jours (Bloomberg).

YouTube est le deuxième moteur de recherche le plus utilisé et le troisième site le plus visité après Google et Facebook (Brandwatch).             

85% des consommateurs veulent voir plus de contenu vidéos de marques (Hubspot).

Les gens ont 1.5 fois plus tendance à regarder les vidéos sur mobile en 2020 (Facebook).

75 % du trafic mobile sera vidéo d’ici 2020 (CISCO).            

Il y a en moyenne 1 milliard de vues par jour pour les vidéos sur mobile (Brandwatch).

Les entreprises emprunteront le virage vidéo ces prochaines années ? 

       Certaines sociétés sont déjà très rigoureuses avec leur stratégie de contenu vidéo en ligne.
Prenons l’exemple de cette pub Volvo Truck devenu virale avec plus de 90 millions de vues sur YouTube. La société Volvo utilise l’influencer marketing, mettant en scène à la star de cinéma Jean-Claude Van Damme pour promouvoir ses produits.       

Néanmoins, ils subsistent 14.5% des entreprises qui n’utilisent jamais le contenu vidéo.
Et encore plus nombreuses celles qui ne publient que très peu, selon Buffer seulement 25% des compagnies publient un contenu vidéo chaque semaine.        

En effet, rares sont les sociétés pouvant se permettre de réaliser une publicité comme celle exposée ci-dessus. Cependant, le contenu vidéo a le caractère que l’on lui donne. Une vidéo peut très bien prendre la forme d’un film de cinéma, d’un vœu d’anniversaire, d’une publicité, d’un avertissement, ou d’une annonce importante par exemple.  

Par conséquent les entreprises avec des budgets marketing plus restreints peuvent très bien utiliser leur créativité pour créer du contenu vidéo à moindre coût. Comme évoqué précédemment ce ne sont pas les outils digitaux actuels qui manquent. Et l’application Meemo fait bien évidemment partie de ces nouveaux outils qui permettent aux entreprises de communiquer à travers la vidéo.   

Résumé des usages de Meemo  

En conclusion, je résume les usages principaux de l’application :  

Développement
marque employeur / Communication interne

              L’application donne la
possibilité aux entreprises d’ouvrir une fenêtre vidéo sur leurs pratiques
internes (mission, valeurs, projets…).

Promouvoir son activité / Communication externe          
              Meemo offre comme beaucoup de réseaux sociaux la possibilité de promouvoir son activité. La différence, c’est que l’application française contient un fil d’actualité exclusivement vidéo à caractère professionnel. (Contrairement à TikTok à usage plutôt personnel)

Promotion de sa candidature professionnelle     
              Etudiants en recherche de stage, professionnel en recherche d’emploi, indépendant en recherche de nouvelles missions, pourront utiliser Meemo afin de promouvoir leur candidature et compétences à travers la vidéo. Un format qui séduit de plus en plus les employeurs de par sa singularité et son originalité.         

Outil de recrutement par capsule vidéo   
              De l’autre côté, les recruteurs ont l’opportunité d’animer leurs offres d’emplois en vidéo. Cela leur permet de dynamiser leur offre et ainsi attirer plus facilement de nouveaux talents. Ils peuvent également réclamer des CV vidéo via la même application afin d’obtenir une interaction plus sincère dès leur premier contact avec les candidats.   

Pour ma part j’ai déjà téléchargé l’application car il est toujours bon de tester de nouveaux canaux de communication. De plus, ils sont souvent peu connus du grand public et permettent à votre contenu d’obtenir un fort taux d’engagement et de visibilité.           

N’hésitez pas à donner votre avis sur le contenu vidéo publié en ligne et ce nouvel outil de communication professionnelle en commentaire, je serais ravi d’échanger avec vous sur le sujet.